Advertisement

Andy Van Vliet pour une première chez les Belgian Lions: « Fier et heureux » !

Outre Michael Gilmore, Il y a un autre joueur né en 1995 qui fait ses débuts avec les Lions belges cette semaine dans la bulle lituanienne: Andy Van Vliet.  « Je suis à la fis très fier et heureux d’avoir été sélectionné pour les Belgian Lions « , déclarait ce solide joueur de 25 ans et 2m13.
Hans Vanwijn, Manu Lecomte, Vincent Kesteloot, Michael Gilmore, Ismael Bako et Sander Van Caeneghem: tous ces joueurs sont nés en 1995! «Il y a huit ans, la plupart d’entre eux étaient également ensemble au Championnat d’Europe U20. Nous y avions atteint les quarts de finale. Des moments merveilleux » rappelle Andy Van Vliet .

C’est à l’âge de 16 ans que Van Vliet a rejoint Antwerp Giants et fait ses débuts en première division belge très jeune. Il a rapidement suscité l’intérêt d’universités américaines . Van Vliet a choisi d’étudier et de jouer au basket à l’ Université du Wisconsin en division NCAA, mais rapidement l’entraîneur qui l’avait invité le relégua sur le banc. C’est pour cela qu’il passa la majeure partie des rencontres de son cursus universitaire vissé sur la banquette.   «Avec un solide programme de conditionnement physique, j’ai néanmoins évolué de 90 à 105 kg. Physiquement, j’ai donc fait un pas de géant. Malheureusement, je n’ai pas eu de temps de jeu, mais je ne regrette pas d’avoir fait ces choix à l’époque », poursuit Van Vliet.

Trois ans plus tard, il a décida de rejoindre les rangs de l’Université Williams & Mary. Après toute une saison sur la touche en raison des règles sur les transferts, le Belge se mit à briller dans sa nouvelle équipe. En 2019-2020, Andy Van Vliet a disputé 32 rencontres et passé en moyenne 30,8 minutes dans le parquet, durant lesquelles il a scoré en moyenne 13,2 points, pris 8,7 rebonds, donné 1,5 passes décisives et placé 1,3 blocks.

«Je suis arrivé droit dans une équipe bien en place, où j’ai reçu beaucoup de temps de jeu et où je pouvais jouer un rôle important. De cette façon, je pourrais me mettre en valeur et enfin réaliser mon rêve de grandir en tant que basketteur professionnel », déclare  Andy Van Vliet. « J’ai ensuite reçu plusieurs offres intéressantes, mais j’ai choisi la Lituanie et Siauliai. » Une petite équipe dans une compétition forte et où je peux évoluer sereinement. J’ai signé pour une saison, avec une option pour une deuxième campagne. Mon but est d’évoluer ensuite vers un club de premier plan et de devenir une valeur sûre chez les Belgian Lions.

Siauliai marque donc le début de la carrière professionnelle de ce jeune talent belge. Ce ne sera pas la première visite d’Andy Van Vliet en Lituanie . En 2012, il a participé à un  tournoi de sélections de jeunes de l’ Euroligue à Kaunas avec la « Topsportschool » de la VBLLa LKL lituanienne est une ligue forte avec des équipes telles que Zalgiris Kaunas, Rytas et Lietkabelis et constitue donc une belle étape pour Van Vliet pour les débuts de sa carrière professionnelle.  Cela lui a déjà ouvert la porte pour une sélection chez les Belgian Lions où il peut donc retrouver ses anciens collègues des Young Lions.

En neuf matchs avec Siauliai en LKL lituanienne, Van Vliet réalise une belle moyenne de 10 points, 6 rebonds et 2 passes par rencontre. C’est directement à l’hôtel de Vilnius qu’Andy Van Vliet a rejoint le reste de la sélection des Belgian Lions lundi «Je suis heureux de retrouver des visages familiers du passé. L’intégration se déroule sans problème et toute l’attention est maintenant concentrée sur la préparation en vue du match de vendredi contre la République tchèque. Avec un troisième succès, les Belgian Lions peuvent franchir une nouvelle étape vers le Championnat d’Europe en 2022. C’est toute l’ambition de cette sélection d’affamés », conclut Andy Van Vliet .